Wiki de l'UDMF

Union des Démocrates Musulmans Français

Outils pour utilisateurs

Outils du site


charte

LA CHARTE ÉTHIQUE UDMF

La présente charte éthique s’impose collectivement du point de vue du fonctionnement interne au mouvement UDMF et individuellement à tous les candidats quel que soit leur niveau de responsabilité au sein du mouvement.

Tous les candidats doivent avoir payer leur cotisation pour l’année en cours et doivent s’engager à respecter les principes énoncés ci-dessous.

Les principes

Article 1 – Règle démocratique

L’Union des Démocrates Musulmans Français est un mouvement de citoyens engagés qui respecte les principes démocratiques, notamment par la participation aux débats et par la transparence des décisions. Le mouvement s’organise pour que tout adhérent puisse recevoir une formation afin d’améliorer sa capacité de compréhension et d’engagement.

Toutes les fonctions électives au sein du mouvement sont bénévoles et désintéressées.

Article 2 – Respect et écoute

Les candidats se doivent le respect mutuel. Les échanges sont basés sur la bienveillance et l’écoute réciproque.

Article 3 – Solidarité et loyauté

Les candidats sont solidaires des décisions du mouvement, notamment en ce qui concerne les investitures, les choix stratégiques et le programme.

Article 4 – Confidentialité

Les candidats sont tenus de ne pas divulguer ni d’utiliser de façon indue les informations données à titre confidentiel.

Article 5 – Liberté d’expression

Aucun candidat ne peut être exclu du débat interne ; nul ne peut se prévaloir à lui de l’expression collective du mouvement.

Article 6 – Implication

L’ambition des candidats doit être au service du projet et de la cause politique du mouvement et non pas à but individuel.

Article 7- L’indépendance

L’UDMF est indépendant de toutes puissances d’influence économique, politique, médiatique ou étrangères. Il promeut la transparence et l’équilibre des comptes. Il lutte contre toutes les formes de corruption.

Chaque candidat s'engage à refuser toutes invitations, repas, avantages en nature de la part des lobbies (ou groupes d'intérêts), l'objectif étant de garantir que ces groupes de pression n'aient aucune influence sur les candidats du mouvement.

Article 8 – Débat religieux

L’UDMF n’est pas un mouvement confessionnel. Il n’est pas réservé exclusivement aux musulmans de France. Il n’a pas vocation à faire la promotion de l’islam ni à imposer des privilèges pour la communauté musulmane. Le mouvement est laïc et indépendant de toutes confréries dites musulmanes. Il n’est affilié à aucun réseaux religieux. Cette position lui permet d’avoir une véritable liberté de parole.

Les candidats UDMF ne peuvent exprimer leurs opinions religieuses lors d'interventions publiques ou médiatiques en y associant, d’une manière ou d’une autre, le mouvement.

De façon plus générale, les candidats doivent rester sur des sujets du domaine politique général et non dans la sphère du religieux.

Article 9 - Casier judiciaire

Le candidat devra disposer d'un casier judiciaire vierge (bulletin n°3) pour pouvoir être validé par le parti.

Article 10 - Présence

Le candidat élu s'engage à participer à tous les votes inhérents à sa fonction.

Article 11 – Subvention

En janvier 2018, en raison d’un manque de transparence, l’Assemblée nationale avait voté la suppression de la réserve parlementaire qui permettait d’aider et de financer des associations par les parlementaires. Ce dispositif a été remplacé par une aide de 25 millions d’euros répartis aux associations et aux collectivités. Ce montant a donc été réduit de moitié.

Les candidats UDMF s’engagent donc à reverser 10% de leurs indemnités d’élu aux associations humanitaires qui œuvrent pour l’accueil et l’aide aux personnes les plus fragiles.

Dans un souci de transparence, la liste des associations qui bénéficieront de cette aide sera publiée sur le site du mouvement.

Article 12 - La perte de membre

La perte de la qualité de membre ou de délégué se perd par : - La démission de l’intéressé, par lettre recommandée adressée au président du mouvement UDMF. La radiation prononcée par le Conseil d’administration, à la majorité de ses membres, pour défaut de paiement de cotisation quatre mois après son échéance, ou pour tout motif considéré par le Conseil d’administration comme grave, comme le non respect des principes énoncés dans la charte éthique.

Article 13 – Engagement

Je m’engage, par la présente, à respecter la charte éthique énoncée dans ce support en la signant. Je m’expose, en cas de non respect à celle-ci, aux sanctions qui y figurent.

charte.txt · Dernière modification: 2020/07/04 19:36 de adminwiki