A PROPOS

La genèse

La genèse

Fort de huit années riches et intenses d'expériences politiques sur le terrain, l'UDMF est aujourd'hui la force politique la plus vive issue des héritiers de la diversité.

Le parti fut créé sous le nom de Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF) en novembre 2012 par Nagib AZERGUI peu de temps après les élections présidentielles de la même année. Son fondateur estime qu'après la victoire de François Hollande, le nouveau gouvernement socialiste a échoué à lutter contre la politique identitaire menée depuis plusieurs décennies dans l’Hexagone et l'accuse même de la poursuivre.

L'objectif recherché est de donner une voix à une partie de la population qui n'est pas représentée par les partis traditionnels et qui subit quotidiennement discrimination et humiliation.

Nagib AZERGUI

Le parti justifie l’appellation du mouvement en raison de l'exploitation régulière des "musulmans" dans les débats politiques utilisée comme stratégie de diversion pour éviter de rendre des comptes sur les réelles problématiques des français. Selon son dirigeant, cette surexploitation aurait banalisé et diffusé le rejet et la peur de l’islam auprès de l’opinion publique. L’UDMF affirme que le musulman est devenu un enjeu électoral récurent entretenu à chaque nouveau scrutin :


Le parti est régulièrement taxé de communautaire par la classe politique française mais l'UDMF se revendique comme un mouvement non confessionnel, laïc et profondément républicain. Son fondateur, Nagib Azergui compare notamment l'UDMF à l'Union Chrétienne Démocrate en Allemagne ou au Parti chrétien-démocrate en France "On peut nous comparer au Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin. Nous sommes, comme le PCD, un parti d'opinion qui se base sur un héritage culturel et historique. Nous défendons une laïcité respectueuse".

Il défend l'idée d'un parti politique arborant de façon décomplexé les mots « Démocrates » et « Musulmans » afin d'enrichir les débats et mieux combattre les préjugés de certains politiques. Cette pensée est résumé par le slogan :

A un problème POLITIQUE, une réponse POLITIQUE !