Communiqué de presse

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter UDMF



Communiqué sur la fiction "Soumission" de Houellebecq


En ce début d'année 2015, Michel Houellebecq a sorti « Soumission » où il imagine un parti musulman qui prendrait le pouvoir en France en 2022.

Une fiction « islamophobe » tant les clichés nauséabonds en sont emplis. En effet, la première chose qu'instaure le nouveau gouvernement musulman est l’interdiction pour les femmes de travailler alors que la Sorbonne, elle, est transformée en école coranique. Belle vision moyenâgeuse.

À quelques mois de notre participation aux élections Départements, dans un mois, la comparaison entre le fantasme de Houellebecq avec l’UDMF a fait la Une des médias.

En pleine campagne électorale, on comprend aisément que nous nous serions allègrement passé de ce genre de comparaison.

Car au final, un projet politique porté par des citoyens de confession musulmane qui chérissent leur pays… n'est-ce pas cela la solution pour lapider de notre imaginaire ces préjugés du passé ?

Une force politique d'opinion, "OUI", légitime et logique.

Cependant, force et de constater qu’il est triste de voir comment certains cercles littéraires, intellectuels ou philosophiques, ne conçoivent cette évidence que sous l'angle du danger.

Imaginer un président musulman avec un Bayrou en Premier ministre... Et pourquoi pas ?

Pourquoi serait-ce seulement une fiction, une impossibilité absolue, une aberration?

De quel droit et selon quelle logique souterraine cela ferait partie d’une parfaite aberration?

Les musulmans de France ont bien plus à offrir qu'une islamisation fantasmée de la Nation ou du grand remplacement de notre République par la Charia.

Les citoyens français de confession musulmane ne veulent pas moins de libertés individuelles, contrairement à ce que nous subissons actuellement par l'impulsion de politiques populistes.

Ils veulent, bien au contraire, le respect des droits fondamentaux inscrits au sein de notre constitution.

C’est le fruit d'une laïcité respectueuse en somme, la vocation d'un vivre-ensemble, la "soumission" au bien commun.

Derniers communiqués

Tags

SoumissionHouellebecqIslamophobieDépartementales 2015