Communiqué de presse

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter UDMF



STOP au fichage de nos opinions !


Ce lundi 4 janvier, le Conseil d'Etat (la plus haute juridiction administrative de notre pays) a finalement validé le fichage des convictions religieuses et des opinions politiques des français.

La police, ainsi que la gendarmerie, pourra désormais ficher les opinions politiques, les convictions religieuses ou encore l’appartenance syndicale au nom de la "sûreté nationale".

On est en droit de se demander en quoi, le fait de ficher des opinions religieuses, permettrait de préserver la sécurité de l'Etat à part si, derrière cette nouvelle manœuvre politicienne, on avait décidé de consigner l'ensemble des pratiquants d'une certaine religion (déjà largement surveillé à outrance) dans un but qui ne dit pas clairement son nom.

Jusqu'à présent, la constitution de fichiers faisant apparaître, directement ou indirectement, l'appartenance religieuse était strictement interdite.

Combien de méfaits "institutionnalisés" ont été commis dans notre pays justement à cause de cet argument sécuritaire ?

L'Histoire n'est-elle pas pleine de ces atteintes portées envers le droit et contre les libertés d'opinions.

La France doit rester un pays où personne ne devrait être inquiété ou consigné en raison de ses opinions philosophiques, religieuses ou politiques.

Face à cette énième dérive, l'UDMF se mobilisera lors des nombreux rassemblements pour soutenir un véritable front de résistance.

Nous serons notamment présent le 16 janvier prochain lors des rassemblements contre la loi sécurité globale.

La lutte pour les libertés, l'égalité et la fraternité n'est toujours pas au rendez-vous de nos vies.

Pour que la devise républicaine devienne plus qu'un simple slogan, rejoignez-nous !

L'UNION fait la FRANCE


Nagib Azergui, Président de l’Union des Démocrates Musulmans Français


Derniers communiqués

Tags

FichageOpinions