L'Union face à la haine


Ces dernières heures, suite à l'assassinat barbare qui nous a tous choqués, du professeur Samuel Paty, la colère et la haine se sont déversées sur les réseaux sociaux à l'encontre de l'ensemble de la communauté musulmane.

Beaucoup de personnalités politiques ont appelé à agir de façon "ferme et radicale" envers des responsables d'associations musulmanes dont le seul tort serait :

  • de défendre le droit de musulmans discriminés,
  • de délivrer des cours de langue arabe ou de religion,
  • de venir en aide aux plus démunis.

Cette chasse aux sorcières pour tenter de déloger "un ennemi de l'intérieur" n'aura, pour seule finalité, que celle de faire monter davantage la phobie des musulmans dans l'espace public, à défaut de nourrir le feu d'une nouvelle guerre civile.

Ces dernières heures, beaucoup ont reproché, à la communauté musulmane, de ne pas déloger tous ces détraqués en son sein afin de montrer patte blanche pour prouver la sincérité de son indignation envers ces attaques "isolées" mais perpétrées en son nom.

Pourtant, il est aisé de constater que ces terroristes dits "islamistes" vivent majoritairement en marge de la communauté musulmane. Ils ne fréquentent ni leurs mosquées, ni leurs lieux de rassemblement. Ils ne sont affiliés à aucune ONG musulmane, à aucune organisation islamique actuellement mise en cause par des politiques qui utilisent cette tragédie pour tenter de se faire élire ou asseoir leur autorité.

Beaucoup reprochent également le silence de la communauté musulmane alors que celle-ci n'a jamais été aussi agitée et aussi inquiète depuis le début du discours sur le séparatisme la ciblant directement.

Il est urgent de rappeler, que pendant que des pyromanes de la République sont invités en prime time à jeter l'opprobre sur les responsables musulmans, très peu de médias mainstream ne sont venus tendre le micro à ladite communauté incriminée.

Ces dernières années, certains leaders politiques ont tellement fait l'amalgame entre terroriste et musulman, qu'il est devenu quasiment impossible d'en faire aujourd'hui la distinction pour un nombre de plus en plus important de nos concitoyens.

Dans cette confusion, beaucoup assument désormais vouloir voir disparaître du territoire national, les musulmans. Ces comportements et ces réflexes devraient nous pousser à revoir notre histoire.

Voilà pourquoi, plus que jamais le peuple de France doit faire preuve de discernement en ne cédant ni à la panique, ni à la haine envers leurs compatriotes de confession musulmane. C'est ce que cherchent nos ennemis et c'est l'unique projet politique porté par l'extrême droite depuis des années.

Ne nous trompons pas d'ennemis.

Plus que jamais, la communauté musulmane, doit faire preuve de patience face aux jours difficiles qui se profilent à l'horizon pour eux.

Ils pourront compter, dans ces heures sombres, sur notre soutien et notre mobilisation à leurs côtés car, la République c’est ça !

Derniers communiqués

Tags

Samuel PatyConflans